Citoyen-témoin

Citoyen-témoin

Feed my panda! (02/02/13)

     Salut à tous!

 

     Plus de quinze jours sans publier de nouvel article, voilà qui m'avait manqué! Faute de temps essentiellement... Le temps, on en avait déjà un peu parlé dans un autre article, vous vous souvenez? Et bien je dois dire qu'en ce moment, son rythme est dans mon univers particulièrement rapide! Les phénomènes que je traverse se multiplient et demandent toute mon attention. Heureusement que l'on est maître de notre destin (quoique!), car cela me permet aujourd'hui de me poser et d'écrire un peu. Ici.

 

Le sujet que vous je propose maintenant est le suivant: sauver le monde.

 

     Vaste programme me direz-vous! Certes. Mais qui n'a jamais rêvé, à sa manière, de voir le monde changer en mieux? Vous comme moi, je crois (ou j'ai envie de croire) que nous avons tous un jour pensé que ce dont nous sommes les témoins méritait d'être amélioré.

     Pour ma part, j'ai depuis longtemps déjà rêvé qu'un jour je changerai le monde. Je me souviens qu'étant enfant, je m'imaginais mettant un terme aux guerres qui ravagent le monde. Je voulais mettre en prison tous les responsables des déforestations qui assassinent la nature à petit feu. Et ce ne sont que des exemples... C'était un idéal, mais Ô combien difficile à réaliser. C'est vrai, non? Car concrètement, comment faire? Une fourmi, aussi volontaire soit-elle, peut-elle arrêter un bulldozer? Ce constat d'impuissance est réel. C'est une question d'échelle, de mesure, qui met en relief un fait évident: seul, il est plus aisé de changer sa vision du monde que le monde lui-même. Cette réflexion, si elle permet un certain lâcher prise bénéfique et une plus grande paix intérieure, comporte pour autant un défaut majeur: le risque de la résignation. C'est certainement une question de dosage.

     J'en profite pour vous donner le nom d'un film qui m'a profondément marqué lorsque je l'ai vu: "Un monde meilleur". Je suppose qu'il est possible de le téléch.. euh... de l'acheter sur tout bon site internet dédié aux films. Loin de vouloir vous dévoiler à l'avance son contenu, il s'agit de l'histoire d'un enfant à qui un professeur demande pendant la classe comment rendre le monde meilleur. Sa réponse en surprend alors plus d'un...

 

    Parmi les réponses que l'on trouve souvent face à ce besoin et cette envie de faire mieux, il existe celles du bénévolat et des bonnes actions. "Ha oui? Tu es bénévole dans une maison de retraites? C'est chouette!". Ou encore... "J'ai fait ma BA aujourd'hui!" Cela ne change peut être pas l'entière face du monde mais, à l'échelle humaine, ça compte. On le fait pour l'autre, parce qu'on a la conviction que c'est en additionnant des grains de sables que l'on obtient une plage. On le fait aussi pour soi. Car il serait malhonnête de se dire que l'on en tire aucun bénéfice, aussi secondaire soit-il. Il ne faut bien sur pas en avoir honte ou chercher l'absolu don désintéressé de soi. La plupart des gens qui réalisent des bonnes actions ou qui font du bénévolat en éprouve une satisfaction personnelle, un sentiment de mieux-être, une paix intérieure. C'est un parfait moteur qu'il faut entretenir, à condition qu'il demeure secondaire par rapport au geste lui-même.

 

     Vous l'aurez compris, j'avais aujourd'hui à cœur de défendre une image. Celle des pierres que chacun peut porter à l'édifice, c'est à dire au monde, pour le rendre plus beau, plus juste, plus libre, plus propre, plus... Meilleur en fait. Chacun avec sa définition. Ma participation, ici, est donc celle-là. Faire la promotion d'une idée et partager avec vous un support, un moyen, un outil. Il s'agit de BMK, ou plutôt Boost My Karma. En cliquant sur ce nom, vous avez du atterrir, sauf perturbations cosmiques, sur un site internet ô combien joli. Mais derrière ses si mignons petits pandas et ses belles couleurs bleues, c'est tout un concept qui se cache. Celui de mettre en lien le plus directement possible les associations de la France entière avec l'ensemble des citoyens (du moins ceux qui disposent d'un accès internet!). Vous et moi, sidérés que nous sommes de ne pouvoir changer le monde si facilement, nous pouvons grâce à ce site trouver en quelques clics LA bonne action qui nous convient. Le domaine qui nous touche (nettoyer une plage, ...), la région où nous habitons (de la Creuse à la Normandie en passant par l'Aude), etc... Ce concept voit toute sa richesse s'exprimer autour d'un atout indéniable: l'aspect ludique. En effet, il y est possible de cumuler des points, appelés Points Karma (ou PK), qui viennent faire grandir un avatar qui nous est attribué. Sous la forme d'un panda, il évolue petit à petit et change de forme. Le comportement pro-social, la bonne action et le bénévolat, peuvent dès lors s'inscrire dans une dynamique de jeu, dont les retombées positives sur la spontanéité et la créativité ne sont plus à démontrer.

 

 

     Ainsi, je conclurai mon propos en vous incitant à y faire un tour et à participer à l'instauration d'un monde meilleur: www.boostmykarma.com

 

     À bientôt!! Peace.

 

 

 

 



02/02/2013
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres