Citoyen-témoin

Citoyen-témoin

Apologie du doute (14/01/13)

    Mes hommages, messieurs, mesdames, enfants, citoyens-témoins,

 

    Aujourd'hui, ce que je vous propose est un peu différent des articles précédents. Je souhaite que vous y trouviez quelque chose à prendre et que vous me renvoyez votre propre opinion sur la question. Aucune obligation bien sur!

 

Ce dont je veux parler est dans le titre: le doute. Selon le fameux et reconnu site linternaute¹, le doute est une "incertitude concernant quelque chose", dans un sens premier, mais aussi, "un soupçon, une méfiance", dans un second sens. On l'aura compris, douter c'est ne pas être sur.

 

Si je souhaite faire la promotion du doute, c'est que ce dernier ouvre à la réflexion et permet de ne pas figer les évènements qui nous entourent. Je dis souvent à qui veut l'entendre (En fait, je me le dis souvent tout seul!) que si l'on est complètement certain de sa position, c'est certainement que l'on n'a pas suffisamment pensé. En conséquence, je me méfie des avis trop nets et manquant de nuances. Car la réalité du monde est telle que la plupart du temps, les questions que l'on se pose méritent de prendre en considération une multitude de facteurs. Si je devais donner une image, celle d'un dé à 100 faces ([d100] pour les Gamers), par exemple, me paraitrait idéale. Imaginez un tel dé, mais d'une taille gigantesque. Si on le regarde d'un certain point de vue, au sens topique du terme (cf: lieu, en grec), on n'en perçoit alors qu'une ou deux faces (environ). Il faudrait ainsi se déplacer un peu, faire un pas de côté ou encore prendre du recul, pour finalement apercevoir d'autres faces et améliorer la vision que l'on a du dé. Lorsque l'on est confronté à un problème ou que l'on se pose face à un questionnement, cela fonctionne de la même manière. Ne pas s'assurer trop vite d'y donner une et une seule réponse, c'est s'assurer (!) un meilleur éclairage de la situation et un comportement plus adapté. Bien sur, certaines facettes seront plus importantes que d'autres, subjectivement et selon notre sensibilité propre. Pour autant, celles-ci ne pourront pas s'envisager pas indépendamment des autres.

 

    Je crois que ce positionnement lié au doute est capital pour l'évolution des consciences - bien que je trouve ce terme d'évolution particulièrement mal choisi. Il est bénéfique pour chacun de nous et conduit à un enrichissement de la pensée².

 

    Et ça, j'en suis sur.

 

 

 

 

 

 

¹ //www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/doute/

² Voir article sur les pensées uniques, datant du 14/12/11.



14/01/2013
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres